85, Av. XXXX, Quartier Himbi, Goma, RDC

Presentation

1. DENOMINATION :

L’association Sans But Lucratif est dénommée projet Pygmée de la 8è Communauté des Eglises de Pentecôte enAfrique Centrale en sigle : CEPAC. Le siège se trouve à Beni, avenue Madiata no 14, province du Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo.

2. BREVE HISTORIQUE :

L’afflux massif des déplaces dans le territoire de Beni en 2003 lors des conflits armés de l’Ituri, ancienne province orientale aura motivé l’intervention du Département des projets de la 8e CEPAC basée à Bukavu dans le cadre des urgences à travers le financement de PMU INTER LIFE, une organisation Suédoise.Des réunions hebdomadaires regroupant toutes les organisations étaient organisées au bureau de UNOCHA pour une coordination concertée de l’assistance. Au cours d’une des réunions, un représentant des peuples autochtones pygméesdéposera un Memo pour stigmatiser la marginalisation d’une catégorie de la population Congolaise non ciblée par l’assistance humanitaire. Présent dans la réunion,le chef de projet de laCEPAC, venu assisté les déplaces d’Ituri à Beni, envoie ce Memo et obtiendra, à travers le Département des projets de la CEPAC, les fonds du sponsor SuédoisLakarmissionen qui accepte d’appuyer un projet d’assistance aux PA d’abord médicalet, progressivement, le projet intègrera plusieurs aspects dela vie desPA, notamment l’agriculture, l’éducation, l’abri, l’élevage, l’aménagement des sources d’eau potable. Le projet fonctionne au seinde la 8e CEPAC en tant que projet pygmées autonome de la vie de l’église. Au départ, le projet était attaché au département des projets de la CEPAC,mais depuis 2009 ,il est plutôt attache aux projets de l’hôpitalgénéral de référence de Panzià Bukavu sous la coordination des œuvresmédicales de la 8e CEPAC.  Cette autonomie se concrétise par les prérogativesexercées par le Chefde projet qui signedirectement le contrat de financement avec les bailleurs des fonds et les rapports du projet leurs sont directement adressés avec copie àla coordination des projets de l’HGRP/BUKAVU.

Tout en travaillant comme un projet autonome, la coordination des projets de l’hôpitalgénéral de référence de PanziàBukavu, exerce un contrôle permanent de la gestion et des rapports d’audit interne en font foi.

  1. VISION :

Restaurer la dignité des populations vulnérables en générales et en particulier celle des peuples autochtones pygmées : une déclarationcœur de tout ce que nous faisons.

  1. MISSION

Soutenir plusieurs phases du projet pour l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables.

5.OBJECTIFS STRATEGIQUES

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des peuples autochtones pygmées et à leur autonomisation.

  1. ZONE D’INTERVENTION

-Axe Beni-Eringeti, territoire de Beni,province du Nord-Kivu, en RDC

-Axe Beni-Byakato, territoire de Mambasa, provinceorientale, en RDC

7.THEMATIQUES

– Sécuritéalimentaire ;

– Santé ;

– Education ;

– Dignité PA

8.DEFIS

– L’insécurité dans la zone d’action, conséquence des opérations militaires des forces arméeslancées depuis quelques années contre les rebelles Ougandais et les groupes armes ;

– Les besoins humanitaires énormes /GAP des populations en mouvement non seulement dus aux tueries perpétrées par les rebelles ougandais des ADF/NALU ,mais aussi au manque d’accès aux travaux champêtres dans les zones des combats.

  1. PERSPECTIVES

– Encourager toutes les actions visant à pacifier la zone contre les rebelles Ougandais et les groupes armés ;

– Plaider auprès des PTF, pour les fonds à couvrir les GAP